Pourquoi choisir une perruque de qualité brésilienne ?

Vous souhaitez changer de look capillaire sans passer chez un (e) coiffeur/coiffeuse ? La perruque naturelle est sans doute la meilleure solution dont vous disposez. De plus, elle s’adapte parfaitement aux problèmes de chute partielle ou totale des cheveux et à tout autre détail capillaire que l’on souhaite camoufler. Parmi les nombreux types de mèches naturelles disponibles sur le marché, les brésiliennes font partie des plus connues. Découvrez ici l’essentiel à propos de cette forme de perruque naturelle.

Qu’est-ce qu’une perruque brésilienne ?

Contrairement à la croyance populaire, la perruque naturelle brésilienne ne provient pas toujours du Brésil. Dans de nombreux cas, il s’agit d’une appellation commerciale qui ne signe pas pour autant une arnaque. Que vous effectuiez votre achat en boutique ou en ligne, la description du produit vous permet de connaître la véritable origine des mèches. Dans 95 % des cas où ce ne sont pas des cheveux brésiliens, ils proviennent d’Inde.

Quelles sont les différentes gammes de perruque brésilienne ?

Il existe principalement trois gammes de cette perruque naturelle : vierge, Remy et non Remy.

Perruque brésilienne vierge

Le terme vierge désigne des cheveux :

  • provenant d’une seule donneuse (ou donneur) ;
  • dont les cuticules sont intactes et dans le même sens ;
  • n’ayant subi aucune forme de traitement chimique (permanent, coloration/décoloration, teinture ou séchage à la soufflerie).

La cuticule constitue l’élément le plus élastique et le plus résistant du cheveu. Il assure la protection du cortex (partie principale) du cheveu naturel et disparaît totalement ou presque avec toute sorte de dommage chimique ou mécanique. Lors de la récolte de cheveux vierges, ceux-ci sont attachés en queue de cheval et coupés de manière que les écailles soient intactes et gardent toutes la même direction. Cela évite la formation de nœuds, la casse et assure une bonne tenue dans le temps.

Les cheveux coupés sont ensuite lavés et désinfectés grâce à des méthodes douces. Ce n’est qu’après cette étape qu’ils seront montés pour obtenir la perruque. En fonction de l’âge de la donneuse et de la santé des cheveux, ceux-ci sont classés en grade variant souvent entre 5 A et 10A. Le numéro précédant la lettre évolue avec la qualité de la perruque, mais le détail le plus recherché est le niveau de coloration que peut supporter la chevelure. Ce niveau augmente lui aussi avec le numéro.

Généralement, la quantité de mèches prélevées chez une donneuse unique est d’environ 100 à 115 g. Au-delà, il y a probablement du mélange. Ce dernier pourrait contenir des fibres animales/synthétiques ou des cheveux d’autres donneuses. Par ailleurs, la palette de couleurs est souvent restreinte. Autrement, vous pouvez suspecter une coloration qui n’a rien de naturel.

La gamme des vierges représente la meilleure qualité du marché. Les cheveux sont en très bonne santé, épais, brillant, très durables et souvent disponibles en grandes longueurs. Mieux, ils peuvent être aisément modifiés comme vos cheveux naturels : coloration et décoloration, teinture, mise en plis et toute autre pratique de coiffage respectueuse de sa santé. Les perruques vierges sont les plus onéreuses. Il est évident que toutes les perruques de cette gamme n’ont pas le même coût. Ce dernier varie d’ailleurs en fonction du vendeur. Mais méfiez-vous si vous tombez sur un produit dont le prix est un peu trop abordable.

La perruque brésilienne Remy

Le terme Remy fait allusion à un label de qualité. Les cheveux Remy ou Remy hairs sont ceux-là dont toutes les cuticules sont gardées intactes. Les mèches de la perruque Remy sont récoltées de la même manière que les cheveux vierges. Ces derniers sont toujours Remy, mais les Remy hairs ne sont souvent plus vierges. En effet, même si les écailles sont intactes et dans le même sens, les mèches peuvent provenir à la fois de plusieurs donneuses ou être traitées chimiquement durant le processus de fabrication.

Cette gamme est considérée de bonne qualité et est plus accessible. Elle peut également supporter quelques techniques de coiffage (bouclage par exemple). Mais elle a déjà été traitée en usine (coloration, décoloration, traitements chimiques ou thermiques). Il vaut donc mieux y aller avec modération et éviter au maximum les colorations pour ne pas l’abîmer.

La perruque brésilienne non Remy

Dans la composition de la perruque non Remy, les cuticules sont disposées aléatoirement, les cheveux sont traités chimiquement en usine et peuvent provenir de différentes donneuses à la fois. La chevelure est donc moins résistante et moins brillante que les précédentes. Tout traitement chimique ou thermique est fortement déconseillé.

Il s’agit ici de la qualité standard (d’entrée de gamme) qui est la plus abordable. Cependant, cela ne l’empêche pas d’être plus cher qu’un synthétique de la même gamme. Son côté « naturel » garde toujours sa valeur.

Comment sont fabriquées les perruques brésiliennes ?

La fabrication commence par la collecte de vrais cheveux humains. Quelle que soit leur origine (Inde, Chine, Europe, Brésil, etc.), ils sont donnés ou vendus par leur propriétaire originel. Les dons sont souvent effectués pour soutenir des associations d’aide aux malades du cancer ou d’autres maladies causant la chute partielle/totale des cheveux.

Selon la gamme recherchée (vierge, Remy ou non Rémy), les mèches peuvent ou non être traitées (chimiquement et thermiquement en usine). Vient ensuite le montage qui détermine en partie la qualité et le prix de la perruque naturelle. Il peut être réalisé sur une base en tulle, en micro-peau invisible ou faite à partir de fines bandes de coton.

Les perruques brésiliennes montées à la main

Cette technique de montage est la plus haute de gamme et offre généralement les attaches les plus solides. Les mèches sont piquées à la main, une à une sur le bonnet (base sur laquelle repose la chevelure). Cette méthode leur donne un aspect de cheveux réels et rend la perruque plus respirante que dans les autres cas.

Les perruques faites à la main sont faciles à coiffer. Vous pouvez lui donner la forme que vous souhaitez puisqu’elle réagit presque comme de vrais cheveux. Toutefois, le processus de montage est extrêmement chronophage et demande du personnel qualifié. Les coûts élevés sont donc justifiés.

Les perruques brésiliennes fabriquées à la machine

La fabrication à la main est moyenne de gamme et offre bien évidemment des résultats plus rapides. Les perruques sont plutôt abordables. Cependant, le résultat est moins naturel et vous n’avez pas la possibilité de varier les coiffures à votre guise.

Les perruques brésiliennes semi-artisanales

Dans une perruque semi-artisanale, certaines parties sont montées à la main alors que les autres le sont à la machine (généralement l’arrière). Cette technique offre une meilleure qualité et plus de flexibilité que la fabrication à la machine. Toutefois, elle demeure inférieure à la fabrication à la main, que ce soit pour le prix ou la qualité.

Après le montage, le fabricant procède à la coupe et à la stylisation de la chevelure (frange, raie, carré long, etc.). De nombreuses perruques sont dotées de bordure frontale invisible en micro-peau (tulle cinéma).

Cette dernière donne l’impression que les cheveux poussent directement sur votre cuir chevelu. Cependant, la micro-peau peut ne peut pas être respirante et donc ne pas convenir aux périodes de chaleur.

Comment entretenir sa perruque brésilienne ?

L’entretien d’une perruque naturelle brésilienne est similaire à celui de vos vrais cheveux : lavage, brossage, démêlage et soins nourrissants. Par contre, il n’est pas conseillé de faire du sport avec la perruque. Toutefois, si vous souhaitez porter votre perruque en permanence, l’entretien vous demandera un peu plus d’efforts.

Lavage de votre perruque brésilienne

Pour laver votre perruque naturelle, vous avez besoin d’une tête en polystyrène (ou autre support), d’eau tiède, de produits pour cheveux secs et abîmés (shampoing, après-shampoing ou masque réparateur, spray conditioner) et d’un masque réhydratant (à tous les 3 lavages). Les produits naturels sont les plus conseillés puisqu’ils sont moins ou pas agressifs.

Une fois que votre perruque est posée sur la tête de mannequin, commencez par démêler à l’aide d’une brosse ou d’un peigne à dents larges. De préférence, le démêlage se fait des pointes à la racine, notamment lorsqu’il y a des nœuds. Une fois que vous avez fini de démêler, servez-vous de l’eau tiède et du shampoing pour nettoyer la chevelure brésilienne. Le fait que ce produit soit pour cheveux secs et abimés permettra de conserver la qualité de la perruque puisque ses mèches ne peuvent être nourries par votre cuir chevelu.

Rincez ensuite la perruque à l’eau claire et appliquez-lui l’après-shampoing ou le masque réparateur durant environ 5 à 10 minutes. Ce traitement contribue également au maintien de la qualité de la chevelure (longévité, brillance, douceur, etc.). Vous pouvez utiliser un sèche-cheveux avec les perruques vierges ou Remy. Mais cela est déconseillé avec les non Remy incompatibles avec tout traitement thermique. D’ailleurs, pour toutes les gammes, il est préférable d’opter pour un séchage à l’air libre ou un appareil diffusant de l’air froid. Les cheveux doivent correctement sécher pour éviter la prolifération de microbes ou de bestioles.

Pour optimiser l’entretien, laissez reposer la perruque jusqu’au lendemain. En outre, un spray conditioner vous permettra de la protéger contre les agressions extérieures. Vous pourrez ensuite donner la forme souhaitée à la perruque en la peignant, lissant, bouclant, taillant, etc. Il est recommandé de laver la perruque brésilienne toutes les 6 à 8 semaines, donc 7 à 10 fois par an. Toutefois, votre mode de vie et la fréquence de port peuvent changer la donne. Par exemple, si vous faites régulièrement du sport avec votre perruque, il faudra la nettoyer plus souvent.

Démêlage quotidien

Tout comme pour vos vrais cheveux, les nœuds sont des ennemis jurés de votre perruque naturelle. En les laissant se former ou s’accumuler, vous exposez les cheveux à la casse et à la détérioration précoce. D’où la nécessité de les démêler au quotidien (au moins le matin) si vous portez régulièrement la perruque.

Avec un peigne à dents larges, peignez la chevelure en commençant par l’arrière. Pour vous faciliter la tâche, remontez l’avant des cheveux et attachez-les pour commencer. Si vous n’avez pas beaucoup de temps à consacrer au démêlage, vous pouvez vous servir d’un spray démêlant.

Lorsque vous la portez de façon permanente, pensez à la tresser au coucher et à l’envelopper d’un petit foulard ou d’un bonnet de nuit. Cela vous facilite la tâche le matin.

Choix des produits d’entretien

Il est important de savoir choisir les produits que vous utilisez pour soigner votre perruque naturelle brésilienne. Cela ne concerne pas que les produits de nettoyage et de ceux qui permettent de nourrir et de tonifier les cheveux après lavage. Il faut également en faire autant pour les produits du quotidien. Encore une fois, les substances naturelles sont les plus recommandées.

Il s’agit par exemple des huiles naturelles (coco, jojoba ou ricin). Il vous suffit de les appliquer sur toute la longueur des cheveux en insistant sur les pointes. Ce geste contribue à la lutte contre les cassures et les nœuds. En outre, vous pouvez acheter les gammes de produits spécifiques proposées par le fabricant.

Utilisation des bons appareils

De façon générale, tous les appareils diffusant de la chaleur sont déconseillés pour le coiffage d’une perruque brésilienne de qualité standard. Avec les mèches vierges ou Remy, vous pouvez vous le permettre, mais de préférence, la température doit être en dessous des 180 ° C. Néanmoins, évitez de le faire trop fréquemment au risque de réduire la durée de vie de l’accessoire.

Comment changer le look de sa perruque brésilienne ?

Une fois votre perruque achetée, vous pouvez avoir envie de changer de style. Pour cela, vous avez la possibilité d’utiliser divers procédés : coloration, teinture, bouclage, lissage, taille, brushing, désépaississement, etc. Les procédés les plus basiques (brushing, bouclage, lissage, brushing) se font comme avec vos vrais cheveux. Pour plus de confort, vous avez la possibilité de les exécuter sur une tête en polystyrène. Mais vous pouvez également choisir de le faire directement sur votre tête.

Quant aux autres méthodes, elles demandent plus de technique. Pour un résultat optimal, avoir recours à un coiffeur ou à une coiffeuse est la meilleure solution. D’ailleurs, un spécialiste des perruques brésiliennes est le meilleur professionnel auquel vous puissiez recourir. Cela dit, les services d’un professionnel ont un coût. Ce dernier peut très vite devenir onéreux en fonction du traitement que vous souhaitez faire, mais aussi du coiffeur lui-même (spécialité, notoriété, etc.). Vous avez donc la possibilité de traiter vous-même votre perruque pour économiser.

Teindre votre perruque brésilienne vierge ou Remy

Avant tout, il est important de savoir que la coloration est permanente alors que la teinture ne l’est pas. Cette dernière est également moins agressive pour les cheveux. Pour la réaliser, vous avez besoin d’un bain de lumière (encore appelé teinture sans ammoniac, bain-de-soleil ou shampoing américain selon les cas). La teinture sans ammoniac peut également vous permettre d’ajouter seulement de la brillance aux cheveux sans changer leur couleur. Vous trouverez sur le marché les produits requis. Il suffira ensuite de suivre les instructions pour obtenir le résultat souhaité.

Colorer votre perruque brésilienne vierge ou Remy

En ce qui concerne la coloration, elle doit être précédée d’une décoloration. Cette dernière peut être faite avec un produit commercial déjà tout fait ou fait maison. Pour le DIY, mélangez une crème oxydante volume 30 avec une poudre décolorante (moitié de la dose de la crème), appliquez-la et laissez reposer durant 25 minutes. Si vous utilisez un produit déjà tout fait, suivez les instructions.

Ensuite, rincez la chevelure à l’eau claire et procédez à la coloration en gardant les cheveux mouillés. N’hésitez pas à opter pour des colorations végétales qui sont moins agressives. Cependant, elles vous laissent seulement une marge de deux tons d’écart par rapport à la couleur initiale.

Tailler votre perruque brésilienne

Si vous avez envie de raccourcir votre perruque naturelle, cela est possible avec toutes les gammes. Vous pouvez procéder à la taille en gardant la perruque sur votre tête ou en la posant sur une tête en polystyrène. Dans le premier cas, vous appréciez le rendu en direct, mais vous risquez d’être mal à l’aise, notamment pour couper les cheveux situés à l’arrière.

Dans n’importe lequel des cas, commencez par couper en laissant environ 1 cm de marge par rapport à la longueur finale souhaitée. Cela vous permet ensuite de tailler les pointes de manière à obtenir un rendu chic et naturel. Cette taille de finition se fait en plaçant les ciseaux en position oblique par rapport aux mèches. Si vous souhaitez ajouter une frange à la perruque, créez une raie pour la délimiter tel que vous le feriez pour vos vrais cheveux. Taillez ensuite la frange en utilisant le même procédé. Cela fonctionne mieux avec une perruque cousue à la main ou semi-artisanale dont l’avant est posé à la main.

Désépaissir votre perruque brésilienne

Lorsque le volume de la perruque vous semble exagéré ou que vous avez juste envie de le diminuer, vous pouvez procéder à un effilage fait maison. Mais il s’agit d’une méthode qui peut demander de la technique et de la patience. Si vous n’avez pas de temps, autant confier le travail à un professionnel. Comme matériel, vous avez besoin de ciseaux à effiler ou ciseaux sculpteurs, de pinces à cheveux, d’un peigne à dents larges, d’une tête en polystyrène et d’une brosse. Les ciseaux classiques sont à éviter, car ils risquent d’abîmer la perruque.

Avant de commencer par amincir la perruque, déterminez les endroits où vous souhaitez réduire la masse. Pour cela, n’hésitez pas à la porter, à analyser et à imaginer le volume final souhaité à l’aide de votre miroir. Délimitez ensuite une ou plusieurs zones égales de désépaississement avec votre peigne à dents et pincez les mèches n’appartenant pas à la première zone de travail. Afin de vous faciliter la tâche, les sections ne doivent pas être trop volumineuses.

Pour commencer, peignez la première section (située à l’avant de préférence). Tenez-la horizontalement ou verticalement entre votre index et votre majeur en tirant correctement dessus. Ensuite, pincez les mèches à l’aide des ciseaux, aussi proches que possible de la racine. Cela permet de capturer le cheveu complet.

En tenant les mèches, passez les ciseaux dans la section en allant vers la pointe. Répétez le geste jusqu’à ce que vous ayez le résultat escompté. Vous pouvez alors éliminer les cheveux retirés à l’aide de votre peigne et reprendre les mêmes étapes au niveau de chaque section. Tout au long du processus, essayez régulièrement la perruque pour voir si le rendu vous convient.

0
Votre panier
Votre panier est videRetour à la boutique
Calculate Shipping
Appliqué un code promo